Phil Bourg

Phil Bourg (Poulet Neige, L’Aurore, Esus Drythill Orchestra) « délaisse son nom colonisé pour se réapproprier son nom naturalisé ». Au coeur de son identité métissé, ce geste est en parfaite cohérence avec sa quête pour le droit à l’autodétermination des peuples et à la pluralité des consciences culturelles.

Pour lancer son projet solo, Phil Bourg s’entoure de musiciens de feu avec rien de moins que la section rythmique de Fuudge (le bassiste Pierre Alexandre et le batteur Olivier Laroche) et la section mélodique de Harfang (Samuel Wagner à la synthèse vocale et David-Boulet Tremblay à la guitare). Artiste ingénieur, Phil Bourg donne dans ce qu’il appelle de « l’alternatif rock progressiste ». Ses influences sont Manami Matsumae, Nine Inch Nails, Bjork et Radiohead, mais aussi (surtout) Richard Desjardins, Keith Kouna, Pierre Falardeau et André d’Allemagne.

Devis technique

TÉLÉCHARGER

Photo de presse

TÉLÉCHARGER

Démarche Artistique

Phil Bourg est un idéaliste, un humaniste, probablement anarchiste et il croit que l’on peut faire, en tant que société, beaucoup mieux. Il croit que l’on peut mieux prendre soin de tous, que les inégalités doivent être abolis et à l’égalité et l’universalité des chances de s’épanouir. Il croit aussi que notre territoire peut être mieux traité, que notre écologie peut être synonyme d’autre chose que l’exploitation financière et que pour s’ouvrir sur le monde et partager notre richesse culturelle, il faut être maître en la demeure.

Phil Bourg critique et commente donc ce monde dans lequel on vit et tente d’avoir un impact positif sur celui-ci. Pour arriver à le comprendre, il termine d’abord des études en conception électronique et en génie informatique. Ingénieur auprès de sociétés oeuvrant dans les domaines de l’énergie et des transports en commun, il est aujourd’hui chercheur principal en profilométrie laser, niche appartenant à l’optique photonique, branche de la physique appliquée. En parallèle à ces activités scientifiques, il approfondit sa compréhension de la politique, de l’aménagement du territoire, des communications et de l’action civique. Par contre, à l’aube du populisme crasse et de l’idiocratie, il décide de tout laisser tomber et de se concentrer sur un seul domaine d’action, l’Art. C’est donc par la musique que Phil Bourg compte, en toute humilité, influencer le cours de l’histoire.

Contact

Louis-Solem Pérot
ls@quaribou.net
514.885.7106